RDC : 122 ONGs encouragent l’Union Européenne à maintenir les sanctions ciblées

Cent vingt-deux organisations de défense de droits de l’homme encouragent l’Union Européenne à maintenir les sanctions ciblées contre des officiels congolais pour donner un espoir de justice aux victimes de la répression politique en République Démocratique du Congo.

Au cours d’un point de presse organisé, ce mercredi 14 octobre 2020, les membres de ces ONGs justifient leur position par quatre raisons à savoir :

Primo: les hauts responsables sanctionnés dont 11 officiels demeurent influents sur la scène politique au sein du Front Commun pour le Congo, famille politique de l’ancien Président Joseph Kabila. A ce titre, leur capacité de nuisance reste indéniable malgré le changement survenu au sommet de l’Etat. D’après ces ONG, ce camp politique semble préparer son retour au pouvoir.

Secundo: ces ONGs rappellent que les victimes, dont elles sont le porte-parole, n’ont pas oublié les nombreux abus graves qu’elles ont subis pendant les années de répression politique aux cours desquelles ces hauts responsables sont impliqués.

Tertio: aucun de ces officiels sanctionnés n’a fait l’objet d’une enquête judiciaire pour être entendu sur les faits qui leur sont imputés.

Quarto: ces ONGs constatent que la situation politique dans le pays est encore tendue et les derniers développements politiques font croire que des manœuvres sont mises en place pour empêcher toute initiative pouvant conduire, entre autres, à une redevabilité des alliés au pourvoir du Président Félix Tshisekedi pour les abus qu’ils ont commis.

” C’est pour ces raisons que nous invitons les gouvernements de l’Union Européenne à maintenir les sanctions ciblées contre ces 11 hautes personnalités’‘, soulignent ces ONGs.

Par ailleurs, elles estiment que tant qu’il n’y aurait pas de progrès significatifs dans le processus de rétablissement de la justice à l’égard de toutes les victimes de la répression politique de ces dernières années et plus loin encore des crimes documentés dans le rapport Mapping des Nations Unies.

Nadine FULA

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués *